Le compostage individuel

Le compostage en quelques mots :
Le compostage est une décomposition des déchets au contact de l’eau et de l’air. L’action du composteur individuel permet de recycler soi- même certains déchets fermentescibles de la famille (épluchures) et du jardin.
Ce procédé, vous permettra de diminuer de façon significative vos ordures ménagères.
Où placer le composteur individuel ?
Il doit être placé directement au contact du sol sur une surface horizontale et si possible, dans une zone à l’abri du vent et semi-ombragée.
Pour bien débuter le compostage, on peut déposer dans le fond du composteur une couche de 5 cm de broyat ou de brindilles. Cela améliorera l’aération des déchets.

Qu’est-ce-que l’on y met ?

  • Les déchets du jardin
  • Les fleurs fanées,
  • les feuilles mortes (à mélanger avec les autres déchets pour faciliter leurs dégradations),
  • les déchets du potager,
  • le gazon (suivre les indications exposées dans les règles),
  • les tailles de haies (attention, si c’est un résineux penser à les réduire),
  • les mauvaises herbes (non grainées), …
  • Les déchets de cuisine
  • Les épluchures,
  • les restes de repas (ne pas mettre de viande, de poisson et d’os),
  • les coquilles d’œufs (penser à les écraser),
  • le marc de café (avec ou sans les filtres),
  • les sachets de thé et autres infusettes.

Autres déchets : La cendre de bois (en petite quantité), la sciure ou les copeaux de bois (non traitées)

Composteur

Il existe 2 modèles de composteur disponible à Semur-en-Auxois :
le modèle de PWS 325 de litres en plastique
H = 82 cm, L = 70 cm, l = 70 cm

le modèle EMERAUDE de 600 litres en bois
H = 75 cm, L = 95 cm, l = 90 cm

Chaque composteur est livré avec un bio-seau pour la cuisine et un guide de compostage.

Les règles
1. Broyer ou réduire les gros éléments
Il faut multiplier les surfaces d’attaque pour les micro-organismes, vous faciliterez ainsi la décomposition des déchets.
2. Mélanger les déchets
Eviter les couches homogènes épaisses.
Par exemple, à la période des tontes de gazon, ne déposer pas tout en même temps (mélanger avec des épluchures).
3. Incorporer un minimum de matières structurantes
(déchets ligneux broyés=brindilles, broyat, …)
4. Humidifier les déchets
Cela favorise le développement de bactéries. Le compost doit être humide mais jamais mouillé. En été, rajouter un peu d’eau ou bien profiter des averses pour retirer le couvercle du composteur pour laisser entrer les eaux de pluies.
5. Ajouter de temps en temps de la sciure et de la cendre de bois (celle-ci neutralise l’acidité créée par la fermentation). Vous pouvez également utiliser des activateurs naturels (orties, pissenlits).

Un problème ?

Une odeur désagréable
C’est un manque d’air ou trop d’eau, retourner le tas de compost et ajouter des matériaux riches en carbonne comme de la sciure, de la paille ou bien des feuilles.
Le compost est sec
Il n’y a pas assez d’eau, retourner le tas de compost en y ajoutant de l’eau et penser à retirer le couvercle quelques minutes en cas de pluie.
Le compost ne chauffe pas
Soit le volume de déchets n’est pas assez conséquent, il faut retourner le tas de compost et l’approvisionner plus régulièrement, soit les déchets sont secs, il faut incorporer de la matière riche en azote comme du gazon ou des épluchures.
Les insectes (moucherons)
Cela peut provenir de matière non recommandée comme de la viande en grande quantité ou des fruits. Pour faire disparaître ces insectes, recouvrir les résidus avec de la terre ou du vieux compost.

Comment l’utiliser ?
Le compost entre 3 & 6 mois de fermentation
Il peut être étendu en surface, autour des arbres ou entre les cultures.
Le compost entre 6 & 12 mois de fermentation
Il peut être incorporé dans les premiers centimètres du sol, au cours de la période de végétation.

VENTE DE COMPOSTEUR

Chacun d’entre nous désire, à son niveau, faire un geste pour l’environnement. Pourquoi ne pas composter ses déchets ? Réduire le volume d’ordures ménagères à traiter par la collectivité, enrichir la terre de ses plantations sans frais… les avantages sont nombreux.

Produire un amendement naturel et l’utiliser directement dans son jardin, sur son balcon ou sa terrasse n’est pas réservé aux seuls jardiniers avertis et procure une vraie satisfaction personnelle. C’est mieux prendre conscience du cycle de vie de la matière organique et de la transformation utile des déchets.

La Communauté de Communes a décidé d’encourager sa population à la pratique du compostage en extérieur en proposant à la vente des composteurs bois 365 litres et leur bio seau pour 10 euros.